“se manifester plus vite des photos d’abondance de l’argent”

dans la fraction du pain. Combien ils étaient heureux de pouvoir se souvenir du Seigneur en participant au mémorial de ses souffrances et de sa mort ! « Faites ceci en mémoire de moi » avait-il dit à ses disciples (Luc 22:19). Ces croyants répondaient à ce désir et « persévéraient dans la fraction du pain » malgré leur ignorance des vérités qui devaient être révélées plus tard à l’apôtre Paul concernant la table et la cène du Seigneur (1 Cor. 10:16, 17 ; 11:23 à 26) et alors qu’ils ne savaient pas que les croyants sont appelés à se réunir autour de la table du Seigneur comme les membres de son corps, goûtant là une précieuse communion avec Lui et les uns avec les autres. Pour nous qui avons été instruits de ces vérités fondamentales, quel privilège de pouvoir « annoncer la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’il vienne », savourer l’amour du Seigneur manifesté dans le don de Lui-même, réaliser les liens qui nous unissent les uns aux autres, étant « baptisés d’un seul Esprit pour être un seul corps » ! (1 Cor. 12:13) ;

Pour que votre désir puisse prendre forme dans la matière, vous devez adopter l’attitude vibratoire de comme si vous y étiez déjà. L’état que vous recherchez est un état d’acceptation et d’accueil. Cette réalité vibratoire qui existe, en réponse à votre désir, n’attend que vous pour venir dans vie. C’est à vous de devenir ici et maintenant la correspondance vibratoire avec cette réalité. Cela se fait en étant en état d’autorisation, et d’accueil.

Docteur en psychologie clinique, psychologue spécialisée en enfance et en adolescence, elle a d’abord travaillé en hôpital psychiatrique avant d’exercer en libéral dans la région de Strasbourg où elle accueille des enfants, des adolescents, des parents autour de questions éducatives. Elle anime régulièrement des conférences autour des thèmes de l’adolescence, de la gémellité et de la précocité.

Ce désir d’être aimé est une quête fondamentale de l’homme, même si on a du mal parfois à l’identifier pleinement car en matière d’amour on se raconte et on raconte souvent des histoires. Cette pulsion va le pousser à rechercher un(e) partenaire, donc un monde nouveau à déchiffrer, à apprivoiser, à respecter et à accompagner peut être un bout de chemin.

Et ne pensez pas non plus qu’en ayant plus d’argent vous deviendrez plus fort. En fait, si vous arrivez à manifester de l’argent en émettant ce genre de vibration, vous allez devenir encore plus faible. Ce sera en fait une mauvaise chose pour vous, même si cela pourrait avoir l’air d’être ce que vous vouliez. Vous serez une personne avec un esprit et un coeur faibles et plus d’argent, et vous verrez toujours l’argent comme ayant plus de pouvoir que vous, même lorsqu’il sera en votre possession. Vous allez alors vous attacher à lui et avoir peur de le perdre parce que vous continuerez à le voir comme une source de pouvoir. Il deviendra une source de sécurité pour vous. Plus vous aurez d’argent, plus vous aurez peur de le perdre. Alors, soyez content si vous attirer moins d’argent lorsque vous pensez à l’argent comme étant une source de pouvoir. Si vous invitez l’argent dans votre vie en lui donnant votre pouvoir, alors l’argent deviendra votre maître et vous serez son esclave.

6 Maiwald Kai-Olaf, « Die Liebe und der häusliche Alltag – Überlegungen zu Anerkennungsstrukturen in Paarbeziehungen », in Die Gesellschaft als « institutionalisierte Anerkennungsordnung », Wimbauer Christine, Henninger Annette, Gottwald Markus (dir.), Opladen, Barbara Budrich, 2007, p. 69-95, à la page 70.

Ainsi, Joéliah a-t-elle canalisé récemment un extraordinaire message du Collectif Hilarion. Puissent ses merveilleuses paroles nous inspirer et nous guider vers les vallées fleuries ou tous et chacun d’entre nous, nous connaîtrons enfin la véritable santé et la véritable richesse, la plénitude en ABONDANCE !

← Vous pouvez utiliser la loi d’Attraction Universelle avec des objectifs bien précis Quel est l’antidote du doute ? Découvrez les 3 points à connaitre pour que la loi d’attraction travaille pour vous →

Kocyba, H. 2009. Les paradoxes de la manifestation de reconnaissance. In Lazzeri, C., & Nour, S. (Eds.), Reconnaissance, identité et intégration sociale. Presses universitaires de Paris Nanterre. doi :10.4000/books.pupo.757

Petit à petit, il a commencé à remarquer des choses qui ressemblaient à des centimes, mais pas les centimes comme tels. Il a trouvé des bouchons de bouteilles, des trombones, des morceaux de papier, des tâches sur le sol, etc. Tout sauf des centimes. J’ai continué à lui montrer qu’il y en avait partout, mais vous devez vous accordez sur la «fréquence d’abondance des centimes» pour les voir. À chaque fois que j’en trouvais un et que je le lui montrais, je me suis rendue compte que cela l’aidait à progressivement se mettre sur la bonne fréquence vibratoire.

J’ai travaillé sur ces peurs, une par une, en les reconnaissant et en les acceptant comme des conséquences. Une fois que je relâche ma résistance, je crée une croyance capacitante qui remplace la peur. Cela signifie simplement que je prends la même conséquence et que je trouve un moyen de l’interpréter comme positive et non comme négative (via l’observation créative). Par exemple, si j’ai peur d’avoir un million de dollars parce que cela va compliquer mes impôts, je l’accepte tout d’abord comme une conséquence en me débarrassant de ma résistance. J’admets « Ok, donc plus d’argent signifiera que ma situation vis-à-vis des impôts sera plus compliquée. C’est simplement un fait à accepter, pas une chose terrifiante à redouter. Je peux gérer ça. » Puis je le transforme en croyance capacitante en disant « Si j’ai plus d’argent, je peux engager un bon comptable pour gérer mes impôts, donc même si ma situation peut être plus compliquée, je serai capable de m’offrir toute l’aide dont j’ai besoin. »

Comments

  1. Meredith

    Lorsque deux êtres s’aimaient, c’était véritablement d’un amour éternel, parce que Dieu les liait ensemble. Quand les hommes oublièrent cet amour, en même temps que beaucoup d’autres choses, ils inventèrent les rites, les engagements, tout le cérémonial d’aujourd’hui. La foi dans l’amour avait disparu. Chacun pose à l’autre la question : « M’aimes-tu ? » et recommence le lendemain. Pourquoi ? On oublie d’aimer, justement parce qu’on le répète à tout moment.
    C’est ce même champ d’énergie qui a créé une forêt, ou une galaxie ou une étoile, qui a créé un corps humain. C’est la source de la création ou la source de la manifestation. Plus important encore, vous êtes issu de la même source, et vous êtes réellement cette source elle-même. Il est également important de réaliser que la source d’énergie est sans dimension, elle n’a pas de frontière, et est indivisible. On nous a enseigné que nous sommes tous des êtres humains séparés, en fait, nous sommes tous un, et l’Univers entier est un.
    Combien d’entre nous, ne prenons pas soin de notre argent. Il suffit de voir comment certaines personnes rangent leur argent dans leur porte monnaie. Sans s’en rendre compte, on fourre l’argent, on chiffonne les billets, on laisse
    Un enfant non apprécié peut passer sa vie à courir après la “reco-naissance” de ses parents pour se sentir aimé, apprécié, respecté… au risque de perdre de vue ses propres valeurs et objectifs, ses propres besoins, ses propres émotions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *