“loi de l’attraction comment se manifester rapidement _sorts d’abondance d’argent”

Cette étape est celle qui demande le plus d’effort de notre part. Paradoxalement, tout est déjà fait et la seule chose que vous avez à faire, c’est permettre au changement de se manifester à travers vous.

* Ce cours s’adresse à ceux qui concilient l’idée d’être sur une voie Spirituelle et d’avoir de l’argent, qui s’intéressent déjà au travail avec les énergies spirituelles et qui désirent acquérir les outils dont ils ont besoin afin d’ être abondant.

Page 185 – Or, si la vérité de l’action perd à la nécessité puérile de ne pas changer de lieu , et de se borner à vingt-quatre heures , imposer cette nécessité , c’est soumettre le génie dramatique à une gêne dans le genre de celle des acrostiches , gêne qui sacrifie le fond de l’art à sa forme. Voltaire est celui de nos grands poètes tragiques qui a le plus souvent traité des sujets modernes. Il s’est servi , pour émouvoir , du christianisme et de la chevalerie; et si l’on est de bonne foi,…‎

Puis il m’a avoué qu’il avait pensé à moi qq fois, rêver de moi, qui serait dégouté si je faisais des trucs avec d’autres ( genre position rigolote dont on avait parlé ), dégouté si je lui parlait plus, qu’il voulait encore que je dorme chez lui … Je veux pas être un bouche-trou !!

Voici ma petite histoire? Nous (lui et moi) nous sommes rencontrés dans le milieu du travail. Moi qui ai toujours été contre ce genre de relation, j?avoue qu?au début, je me sentais très craintive et ne voulait pas que l?attirance que j?avais pour lui évolue. En plus, je dois vous dire qu?ayant été mariée avec un séducteur-manipulateur, j?avais effectivement aussi une petite voix qui me disait de me méfier ! Mais bon, comme j?ai effectué une thérapie pendant trois ans, je pensais que mes craintes n?étaient que de la précaution ou peut-être simplement de la peur de m?engager à nouveau. Oui, depuis ma séparation d?avec mon mari et de ses filles que j?adorais (il y a maintenant 4 ans), je n?ai rien voulu savoir des hommes pendant 1 an et demi et me suis concentrée sur ma carrière et sur une meilleure connaissance de ce que je voulais et étais. Par la suite, j?ai rencontré quelques hommes, sans que cela ne perdure dans le temps? Je ne le sentais pas !

Prenez le jeu comme un moyen de multiplier vos gains. Bien sûr, libre à vous d’utiliser vos gains comme bon vous semble. Je recommanderai de les réinvestir dans le jeu. Au bout d’un certain temps vous pourrez réinvestir vos gains ailleurs, par exemple dans l’immobilier, la bourse ou dans une nouvelle affaire. Vous pourriez aussi vous retrouver dans la même situation que moi. Je me suis rendu compte qu’il y a des choses bien plus importantes que l’argent. Grâce à cette méthode, je peux apporter quelque chose de bénéfique à la société. C’est pour cela que je fais des dons aux oeuvres caritatives, et c’est aussi pour cela que j’ai écris ce tutoriel. Bien sûr, c’est entièrement votre choix.

Si vous êtes en train de focaliser sur l’argent pour l’attirer avec la loi d’attraction, vous devez en être à ce point ou la plupart des gens se sentent un peu frustrés. Heureusement pour vous, il y a des techniques qui permettent de désarmer ces blocages négatifs, et qui vont vous aider à attirer l’argent beaucoup plus vite.

Encore une fois, j’ai utilisé cette technique à de multiples reprises, et à chaque fois  cela  a fonctionné ;  à chaque fois ce que je voulais a fini par se manifester, et bien souvent par  vois que je ne soupçonnais même pas. Mais ce n’est pas tout!!! 

Pour gagner plus d’argent, ou obtenir plus de quoi que ce soit d’autre, il faut être en paix avec cela et être prêt à accueillir le changement désiré en cultivant en soi-même une “vibration” en correspondance avec ce qui est attendu.

Beaucoup de gens restent plutôt choqués devant ce principe, beaucoup le nient et peut-être que vous êtes en train d’avoir la même réaction. C’est peut-être le cas si, par exemple, vous avez pour objectif de doubler vos revenus, mais qu’en réalité vous ne croyez pas cela possible car vous ne savez pas comment vous allez réussir à le faire. Au moment où vous tombez dans le piège du «comment le faire», vous arrêtez de vous attendre à un résultat positif et, mentalement, vous vous empêchez d’atteindre ce résultat en vous bloquant.

En tant que Maîtres ascensionnés, nous avons tout ce que nous voulons à tous moments. Lorsque vous trouvez la paix, lorsque vous trouvez l’Amour, alors vous n’avez plus besoin de rien car vous êtes comblés. Nous sommes tous comblés mais nous vivons toujours. Ce n’est pas parce que nous sommes ascensionnés que la vie s’arrête pour nous ; au contraire, il y a d’autres plaisirs, d’autres joies et l’abondance de plaisir et de joie est constante.

Attention: Le forum déménage! À partir du 1er février 2018, il ne sera plus possible de publier ici, seule la consultation des archives restera permise. Nous vous encourageons à vous inscrire dès maintenant sur le nouveau forum à l’adresse www.surlatoile2.com et à mettre à jour vos favoris.

Repérer ces pensées parasites, les accueillir juste le temps de voir leur dynamisme et de le laisser se dissoudre est quelque chose qui se fait très bien avec un coaching. En parlant à votre coach de ce que vous désirez, de ce que vous ressentez, de ce qui vous empêche de vous sentir bien, vous découvrirez justement les croyances qui vous limitent. Et votre coach sait vous accompagner dans ce travail chirurgical de nettoyage mental et émotionnel.

2L’importance surprenante du thème de la reconnaissance s’étend jusqu’à la littérature de conseil et de gestion. Des mouvements sociaux aux couleurs, aux objectifs différents et aux accents accusateurs ne manquent pas de renvoyer à des déficits effectifs de reconnaissance. De l’autre côté, un discours de conseil et d’assistance sociale promet en toute autorité d’identifier les déficits de reconnaissance exprimés ou présumés et d’y remédier. Y a-t-il cependant, aujourd’hui, un plus grand refus de la reconnaissance dans les sociétés que par le passé ? Le fait que la reconnaissance semble, dans une certaine mesure, s’être rétrécie est sans doute autant l’expression d’une érosion des ordres établis de reconnaissance que d’un besoin croissant de reconnaissance sociale. Cependant, il ne s’agit pas ici d’un simple problème de proportion. Une manifestation de reconnaissance trop « généreuse », c’est-à-dire indifférenciée, peut justement produire l’effet inverse de son intention, en étant vécue comme une forme de mépris rabaissant.

Manifester de l’argent à une vitesse alarmante signifie lâcher prise. Travailler sur vos outils mentaux est la clé. Permettre à la manifestation de se produire est le pivot, le point clé dans le processus. Laisser l’Univers gérer quand et comment votre argent est remis peut-être le point le plus difficile dans le processus. Pourquoi ? Nous détestons lâcher prise. Signifie faire confiance à céder le contrôle, et dans un univers où la plupart préféreraient mourir plutôt que de perdre le contrôle, ce qui est une pierre d’achoppement.

Selon une autre optique mais restant dans une position naturaliste, Épicure propose une classification des désirs. Il faut toujours satisfaire les désirs naturels et nécessaires parce qu’ils sont indispensables à notre survie (mais ne s’identifient-ils pas à nos besoins ?). Manger, boire, sont des comportements naturels et nécessaires. On satisfera de temps en temps les désirs naturels et non nécessaires qui sont des variations des désirs nécessaires. Ainsi, il n’est pas interdit de manger des mets raffinés ou de consommer des boissons recherchées. On se gardera néanmoins de le faire trop souvent de peur d’en devenir esclave ; la vertu du sage se situant dans l’autarcie c’est-à-dire l’autosuffisance. Quant aux désirs qui ne sont ni naturels ni nécessaires, ils nous entraînent dans l’infini du désir que nous avons déjà décrit et il ne faut jamais, en aucun cas les satisfaire. Incompatibles avec l’autarcie, ils empêchent aussi l’ataraxie. Ainsi, aux yeux d’Épicure, la sagesse réside, non dans la renonciation complète à la satisfaction de nos désirs mais dans un calcul des désirs qui vise au maximum de plaisir et au minimum de déplaisir. Nul désir n’est condamnable en tant qu’il donne du plaisir mais aucun désir qui conduit à davantage de douleur que de plaisir ne doit être accompli.

Ensuite à 10 ans je ne vois vraiment pas comment pourrais-tu te faire un peu d’argent de poche. A ton âge je n’avais pas ces idées en tête. C’est à mes 14 ans que j’ai commencé à travailler pour des petites sommes pour ma part.

La santé, la prospérité réelle arrive lorsque vous avez ce que vous désirez à travers un choix conscient et non un choix manifesté par les parents, un choix manifesté par la société, par l’envie d’être comme les autres.

– Jusqu’en 2015, les banques n’étaient pas toujours très pressées de retrouver les clients de leurs comptes inactifs, pour plusieurs raisons. La première, c’est que les banques préfèrent de toute façon garder l’argent de leurs clients que le leur rendre, qu’ils soient morts ou vivants. La seconde est que les comptes inactifs étaient finalement assez rentables, puisque les banques les pillaient tranquillement en prélevant des frais pour tenue de compte inactif jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien. Et la troisième raison est qu’il est parfois très difficile de retrouver les clients disparus, et que les banques ne voyaient pas trop l’intérêt d’investir dans une telle démarche, si c’était au final pour transférer l’argent à l’Etat. En revanche, l’Etat, lui, avait un intérêt à obliger les banques à mieux repérer les comptes définitivement inactifs, pour récupérer plus vite cet argent au lieu de le laisser aux mains des banques.

22Cette sorte de reconnaissance qui s’incarne dans des appartenances, des affiliations et des chances de participation, est souvent mise de côté parce qu’elle n’est pas considérée comme une institutionnalisation d’ordres de reconnaissance mais plutôt – et à juste titre – comme le point de départ d’un vécu de l’aliénation et du mépris. La littérature de conseil sur la reconnaissance, qui met souvent simplement sur le même plan la reconnaissance et l’éloge, est aveugle à cette réalité et ne prend en compte que ces formes de reconnaissance qui s’adressent à nous en tant que personnes concrètes. L’analyse dissimule ainsi les dispositifs normatifs institutionnels qui continuent comme auparavant d’imprégner de manière décisive notre existence sociale. Dans le cas de l’individualisation des attentes de reconnaissance, il s’agit en même temps d’un problème non seulement lié à une perspective simplifiée, mais aussi issu des rapports sociaux – comme nous l’avons rapidement indiqué plus haut. Alors que le marché, comme la reconnaissance légale et les rôles fonctionnels au sein des bureaucraties organisées sur le mode de la division du travail, exclut systématiquement les sympathies et les antipathies personnelles, les propriétés relatives à la personne sont ainsi largement mises entre parenthèses, mais se caractérisent cependant souvent aujourd’hui par la référence à l’individualité et la singularité, déclenchant ainsi dans bien des cas, une dynamique de conflits de reconnaissance qui, à défaut de les éclairer de manière critique, masque les effets de la domination des processus de catégorisation rendus anonymes.

L’école est ici son principal instrument. Vous croyez qu’on apprend des choses, à l’école ? Vous avez raison : on y apprend la discipline, l’obéissance et la résignation. Pour le reste, chacun sait qu’on n’y apprend rien : la reproduction des classes dominantes prouve assez que, de plus en plus, la famille est le cadre privilégié de transmission des savoirs et des habitudes qui permettent de les acquérir, phénomène qui s’accompagne du démantèlement progressif des programmes scolaires. La famille, magnifique dispositif à produire des fascistes, ouvre la voie à l’école : c’est que les parents se doivent d’assurer la « réussite » de leurs enfants, c’est à dire une place au soleil dans l’exploitation généralisée. Ce n’est donc pas simplement au sexe que l’Etat bourgeois nuit : c’est au désir en général. Pas touche à ton zizi, certes, et surtout pas au zizi des autres, mais surtout, en permanence : fais pas ci, fais pas ça. Tu as fini tes exercices de géométrie, mon chéri ? Car la voix de la répression est parfois caressante. Maman est souvent le premier nom du fascisme, et c’est pourquoi nous avons tant de mal à nous en défaire. Avec tout l’investissement libinal pervers que ça implique : désir d’être celui qui s’en sort le mieux dans la répression, avec la figure du premier de la classe qui s’y intègre ou du cancre sur qui elle n’a pas prise. Plus tard, le môme subira le même traitement à l’usine ou, de plus en plus souvent, dans « l’entreprise ». Mets tes désirs de côtés à moins qu’ils ne soient productifs. C’est le dernier mot du patron sur le sujet. Nous voyons ainsi comment les disciplines par lesquelles nous passons nous font haïr le désir, et donc le sexe. C’est sale, c’est vain, c’est abject, on ne doit ni le faire ni en parler.

Tout simplement parce que le sexe se trouve aujourd’hui à l’articulation de deux régimes de pouvoir différents. Le pouvoir d’Etat et le pouvoir du capital. L’Etat moderne est une formidable machine de répression de la sexualité.

J’aimerais que vous testiez votre mental en vous posant sérieusement ces quelques questions. Vous verrez qu’il y a beaucoup de réponses, dont beaucoup ne nécessitent pas d’argent. Dès que vous dépasserez le besoin d’argent, étonnement l’argent viendra vers vous plus vite et plus facilement que jamais, car plus aucune pensée négative n’y sera rattachée.

Comment l’amant prime-t-il sur le mari ? Moins par la passion, le plus souvent, que par l’assiduité et la complaisance, en flattant la fantaisie. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, Hachette & Paulin, 1845, 3e édition, p. 83)

J’ai écrit  plusieurs fois à propos de l’importance des émotions de vos pensées  (positives ou négatives) et de vos croyances. Ce blog est rempli d’informations à propos des croyances, comment elles se manifestent dans votre vie positivement ou négativement, et comment vous pouvez changer ça pour faire en sorte de manifester seulement ce que vous voulez et non le contraire. (Comme c’est très souvent le cas)

Partez d’un capital et doublez le tous les jours : 1er jour 1000E, 2ème jour 2000E, 3ème jour 4000E, jour 8000E, etc… Au bout d’un an, vous aurez ainsi accumulé et dépensé virtuellement 66 millions d’Euros !

Cependant…parfois, quand vous vous sentez mal ou désespéré, quand vous voulez que quelque chose arrive rapidement et que vous n’avez aucune idée de comment faire, la théorie n’aide pas beaucoup. Ce dont vous avez besoin est une méthode pratique et rapide pour briser votre résistance, et aujourd’hui je vais partager la plus puissante de mes techniques jamais abordée sur ce blog :

Et cette disposition de l’éclat d’un cœur ouvert sera non seulement un cadeau pour le monde, mais va aussi attirer à vous et vous permettre de garder un homme capable de répondre réellement au désir le plus profond de votre cœur.

Comments

  1. Mabel Downs

    Kocyba, H. 2009. Les paradoxes de la manifestation de reconnaissance. In Lazzeri, C., & Nour, S. (Eds.), Reconnaissance, identité et intégration sociale. Presses universitaires de Paris Nanterre. doi :10.4000/books.pupo.757
    Mais tu sais si je lui ai posé ces questions c’est parce que j’avais besoin d’être fixée. Mais appremment ça n’a pas été le cas, je suis toujours dans le doute, alors a quoi reellement est-ce que ça a servi ? J’en sais rien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *